Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Carême. Billet spirituel.

Chers fidèles ,

Après l’échauffement de ce temps de Septuagesime, voici venir la ligne de départ. Nous entrerons ce mercredi dans le temps du Carême proprement dit, avec la cérémonie des Cendre.

Ce geste sacré, très fort, de recevoir les cendres s’inspire directement de l’histoire sainte. « Tu es poussière, et tu redeviendras poussière » (Gen II, 19- formule d’imposition des cendres). C’est la peine que reçoivent Adam et Ève pour le péché originel. Si nul de nous n’est responsable et coupable de cet acte personnel, nous sommes solidaires de cet état de péché et de ses suites. Solidaires parce que reliés à Adam et Ève.

Aussi la pensée de la mort est matière à humilité, vérité sur notre condition, remède à la démesure d’orgueil. Ce peu de poussière qu’un souffle peut disperser… Voilà le terme certain de ma vie terrestre. Et si la vérité de la mort et résurrection de Jésus est sûre… Si la promesse de résurrection du corps et de vie éternelle possible est également sûre, cela n’empêche pas l’obligation de ce passage.

Autre inspiration de la liturgie, les habitants de Ninive (cf prières de bénédiction et chants pour la cérémonie des Cendres). A l’époque où se déroule l’histoire de Jonas le prophete, Ninive est la ville brillante et puissante : brillante par son art et sa science, puissante par son roi et ses armes. Et cependant, c’est aussi la ville plongée dans le mal; les « structures de péché », dira l’enseignement de l’Eglise. Image étonnamment moderne et actuelle… « Encore 40 jours et Ninive sera détruite! » A ce mot de Dieu, porté par le prophète, à ce tweet bref et salutaire, tous entrent en pénitence à commencer par les plus grands, jusqu’aux plus petits, et .. aux animaux mêmes, dit l’Ecriture. Et Dieu épargne la ville. A Jonas déçu de ne pas voir tomber la justice divine en châtiment terrestre pour le péché, Dieu répond: « tu as pitié d’un arbre tué par un ver, qui te servait de parasol… Mais moi je n’aurais pas pitié de ces milliers d’homme qui « ne distinguent pas leur droite de leur gauche » (c’est à dire font le mal souvent par ignorance)? »

Enfin le Carême, c’est surtout les 40 jours du Christ au désert. (Évangile du 1er dimanche de Carême). Incroyable prolongement de l’incarnation ! Stupéfiante bonté du Seigneur ! Pour beaucoup d’entre les hommes, la privation, l’ascèse et le renoncement, même bien éclairés, c’est coûteux. Alors le Christ innocent se fait penitent. Le Christ communiant sans cesse au Père se fait priant. Le Christ tout puissant se fait luttant et combattant, puis triomphant. Quel beau modèle nous avons. Il relève et encourage nos âmes pour un carême généreux, fervent, centré non sur nous mais sur Lui.

Elle est bien riche, cette saison liturgique qui commence.

Soyez attentifs à en recueillir, au fil du missel, les lumières et les grâces de conversion.

Courez vers la Mort et Résurrection du Seigneur, vers Pâques, avec l’allégresse d’un saint désir spirituel (St Benoît , Règle).

« Ecce nunc tempus acceptabile, ecce nunc dies salutis.. » Voici le temps favorable, propice aux âmes – voici maintenant le jour de salut !

vd abbé Alexis Garnier.

Partagez cette publication !

Les commentaires sont soumis à une modération. En savoir plus

Annonces de semaine

Chers fidèles, rendons grâce pour les grâces reçues ces derniers jours ! Notamment pour les jeunes et adultes qui ont pu recevoir le sacrement de

Lire la suite »
FSSP Nantes

Inscrivez-vous sur notre annuaire !

Rejoignez les 325 autres abonné·es qui recoivent notre newsletter...

© 2024 Tous droits réservés | Conception : FSSP Nantes | Consulter les mentions légales

Allumer une bougie

Les abbés de la Fraternité vous propose d’allumer une bougie à votre place pour votre intention de prière. Choisissez le format de la bougie à allumer puis effectuez votre paiement. Votre intention sera ensuite envoyée à la Fraternité.

3 tailles de bougies sont disponibles, choisissez celle qui vous convient en cliquant sur les bougies ci-dessous. Le don est effectué en ligne via PayPal.
Vous pourrez écrire votre intention de prière dans le champ « Remarque » du formulaire de paiement.

Petite : 2 €

Moyenne : 5 €

Grande : 7 €

Vous souhaitez plutôt offrir une messe ? Rendez-vous sur la page dédiée !